Lac St-François, Lockheed

De Scubapedia.

Description

Le Lockheed Lodestar 15 fait face au courant

Parmi les différents sites du lac St-François, celui de St-Anicet propose la visite d'un avion bimoteur datant de 1942, un Lockheed L-18 Lodestar, d'une longueur de 68 pieds pour une envergure d'ailes de 69 pieds.

Le site est situé à l'extérieur de la Voie Maritime, dans un chenal de 50 pieds de profondeur. Parmi les différentes épaves et artéfacts que l'on retrouve sur le site, on pourra voir un avion, une barge, une bouée à gaz, une ancre à patte d'ours, des billot de bois de chêne et une chaloupe. Le tout est relié par des cordages pour faciliter la visites des plongeurs. L'accès à ce site est limité aux plongeurs dfe niveau avancé qui ont une certaine expérience de plongée dans le courant. De plus, comme partout au lac St-François, la visibilité demeure limitée à 15-20 pieds quand les conditions sont favorables. La meilleure période pour y plonger est à partir du mois d'août, jusqu'à l'arrivée de la neige.

Conçu entr'autre dans le but de créer un récif artificiel pour plusieurs espèces de la faune du lac, le site est l'habitat d'un grand nombre de spécimens de poissons. Il n'y a qu'à jeter un coup d'oeil dans les entrailles de la barge ou de l'avion pour se rendre compte jusqu'à quel point cet endroit est important pour eux.

L'avion a été acheté en 2005 à M. Léopold Fiset dans la ville de Hinchinbrooke. Afin de respecter ses dernières volontés, les cendres de M.Fiset y ont été placées en 2010 dans un coffret de béton.


Historique

Initiative et motivation

Depuis plusieurs années, les plongeurs de cette région collaborent à des projets de dépollution des rives et des quais sous l’égide du comité ZIP du Haut Saint-Laurent. Un lien de confiance s’est donc développé entre les plongeurs et ce comité. En 2003, Saint-Laurent Vision 2000, la Fondation de la Faune du Québec, la Fondation des amis de l’Environnement et le comité ZIP du haut Saint-Laurent ont commandité une étude sur l’évolution récente de l’habitat du doré jaune, de la perchaude, du grand brochet et de l’achigan à petite bouche au lac Saint-François. L’étude a été réalisée par José Bechara, Jean Morin et Paul Boudreau. Entre autres recommandations, on peut y lire ceci : "Les résultats de cette étude montrent que l’habitat des espèces de poissons sensibles à la lumière a fortement changé au cours des dix dernières années, particulièrement pour ce qui est du doré et dans une moindre mesure pour la perchaude. Ces changements sont attribuables à des processus qui ont eu lieu autant à l’échelle du bassin versant du Saint-Laurent qu’à un niveau plus local au lac Saint-François. Même si des aménagements importants ont lieu dans ce secteur du fleuve, l’influence majeure des conditions de transparence de l’eau provenant des Grands Lacs sera déterminante pour l’habitat des poissons." * Parmi les facteurs qui ont changés la luminosité sous l'eau, on peut y lire que l'action filtrante de la moule zébrée, maintenant bien implantée dans ce secteur et en amont, en est en grande partie responsable.

Lockeed loadstar 10 petit.jpg

Plusieurs plongeurs qui entretiennent des relations constantes avec certains membres du comité ZIP du Haut Saint-Laurent ont alors été sensibilisés à la problématique de la perte d’habitat pour le doré jaune et la perchaude. Ainsi, une équipe de plongeur, sous l’inspiration du Comité Zip du Haut Saint-Laurent et la Société de Recherche Historique de Pointe-des-Cascades, ont alors décidé de mettre en valeur les habitats fauniques dans le lac Saint-François. Ils ont développé des concepts pour aménager des installations dans le lac Saint-François.

Le projet consistait entre autre à développer des récifs artificiels dans le lac Saint-François pour créer d’une part, des habitats pour les poissons et d’autre part, une attraction et un intérêt des plongeurs pour la faune marine. En complément, le projet revêt un caractère patrimonial en ce qui a trait à la préservation des artefacts trouvés dans le lac Saint-François.

Le site de St-Anicet est le quatrième projet d'aménagement d'une série de 4 sites de récifs artificiels qui sont prévus dans le lac St-François. Le premier site a été installé en 2005 devant St-Zotique. Les sites 2 et 3 sont encore à l'étape de projets.

Intervenants

Différents intervenants ont participé à une ou plusieurs des étapes de ce projet:

  • Plongée SOULO inc.
  • Plongée Saint-Anicet
  • La Société de Recherche Historique de Pointe-des-Cascades
  • LBCD inc.

Le tout a de plus été parrainé par Le Parc Sous-Marin du Lac-Saint-François inc., un organisme à but non lucratif dont font partis les deux groupes de plongée ci-haut mentionnés.

Réalisation

Tous les documents, études, dessins et demandes d'approbation ont été exécutés sans frais par Les Consultants LBCD inc. Une firme d'ingénieurs-conseils de 120 employés ayant des bureaux à Valleyfield, Vaudreuil et Montréal.

Les gens de l'école de Plongée Soulo inc. ont beaucoup contribué bénévolement à la réalisation technique de ce projet.

Plongée Saint-Anicet s'est chargée du sabordage des épaves qui font maintenant partie du parc sous-marin.

Le sabordage des deux barges et de l'avion ont lieu le 19 août 2006.

Lockheed prep1.jpg Lockheed prep2.jpg Lockheed prep3.jpg Lockheed prep4.jpg Lockheed prep5.jpg

Impact et résultats

En 2005, le site no.1 qui a été aménagé près de Saint-Zotique, présente des gains environnementaux évidents. Une quantité importante de poissons a déjà colonisée les épaves. On y retrouve des crapets-soleil, des perchaudes, des dorés, des achigans et des brochets. En 2007, la quantité de poissons visibles sur le site no.4 démontre la réussite de ce deuxième projet.


*Ref.: Bechara, J., J. Morin et P. Boudreau ; 2003; Évolution récente de l’habitat du doré jaune, de la perchaude, du grand brochet et de l’achigan à petite bouche au lac Saint-François, fleuve Saint-Laurent. R640, INRS-Eau, Terre & Environnement; 2003, 74 pages. Rapport remis à la ZIP du Haut Saint-Laurent.

Trajet

  • À partir de Montréal: 108 km
    • Option 1: Par la rive Nord
      • Suivre l'autoroute 40 en direction Ouest.
      • Prendre l'autoroute 20 en direction de Toronto.
      • Prendre l'autoroute 401 en direction de Toronto.
      • De l'autoroute 401, prendre la sortie #825 et suivre les indications pour Creg Quay.
    • Option 2: Par la rive Sud
      • Prendre l'autoroute 30 Ouest jusqu'au bout à Châteauguay.
      • Suivre les indications pour la route 132 Ouest, jusqu'à St-Anicet.
      • À St-Anicet, tourner sur la Rue Caza à droite.
      • Au bout de cette rue, on aperçoit le quai public et un petit casse-croûte. On a alors pas le choix de tourner à droite sur la Rue St-Anicet et de passer devant l'église de St-Anicet.
      • Au bout, pas le choix encore de tourner à droite sur Avenue de la Fabrique. La mise-à-l'eau publique est immédiatement à gauche, au bout d'un grand stationnement public. Si vous optez pour une plongée avec votre propre embarcation, soyez prudent lors de la descente dans l'eau du bateau. La descente a vieillie et l'eau à cet endroit n'est pas profonde (2 à 3 pieds de profondeur). Pour quelques dollars, une mise-à-l'eau bien entretenue est possible à la marina de Port Lewis, à 7 km plus à l'Est.

Localisation

Bouée no.1 (avion, barge, chaloupe, ancre) N45º 08.749' W74º 22.118'
Bouée no.2 (barge, drift vers bouée no.1) N45º 08.698' W74º 22.305'
Chargement de la carte...

Voir la carte dans Google Maps

La plongée

Le parc sous-marin de St-Anicet se situe à environ 500 mètres du rivage, juste en face de l'église de St-Anicet. Il comporte 3 bouées (1 grosse identifiée PSLSF et 2 petites faites avec des bidons de lave-glace). La bouée qui est située la plus au Nord est reliée au cube de ciment qui est dessiné complètement à la droite du schéma du site.

Le courant est fort en surface, au point où lâcher ce qui nous retiens au bateau signifie partir inévitablement à la dérive. Il est donc important de bien préparer sa mise à l'eau. Idéalement, on sautera en tenant une corde attachée au bateau afin de pouvoir se tirer jusqu'à la bouée.

Une fois rendu au fond, le courant devient un peu plus faible et les cordages placés entre les différentes épaves et artéfacts permettent d'être en contrôle de son déplacement.

La barge et l'avion peuvent être pénétrés à condition d'avoir la certification et une expérience suffisante. Tout particulièrement la barge qui comporte une structure d'entretoises où il est facile de s'accrocher.

Une fois de plus, la remontée peut être difficile à cause du courant. La personne à bord de l'embarcation vous sera d'une grande aide pour votre remontée.

Schéma global du site
Détail de l'ancrage no.2

Photos

Lockheed brosse.jpg Lockheed moteur.jpg Lockheed amarre.jpg Lockheed crapets.jpg

Avertissements

Le courant est un danger permanent sur ce site. Particulièrement en surface, il est pratiquement impossible de nager contre ce courant.

Ne laissez pas votre embarcation sans surveillance sur ce plan d'eau achalandé. Une vigie est essentielle pour assurer votre sécurité au cas où vous partiriez à la dérive.

Notes

Le quai public de St-Anicet offre un amarrage gratuit pour tous. Un petit casse-croûte sympathique est ouvert à partir de 11h30 près du quai. Si vous repartez en direction Est, le restaurant de l'île Raymond offre une ambiance bien particulière aux plaisanciers qui s'y arrêtent.

Numéros utiles

Urgence médicale de plongée: 1-888-835-7121

Services de plongée à proximité

Boutique Adresse Téléphone Services
École de Plongée Soulo 1175, boul. Mgr Langlois (route 201), Valleyfield 1-800-363-4961 air, location, formation, charter
Centre de Plongée EcoDive 37 rue St-Joseph, Valleyfield, Courriel (450) 802-8958 charter, Station d'air, Boutique, Location, formation, inspection visuel
Marina Creg Quay 21236 South Service Road, Bainsville, Ontario Courriel (613) 347-2705 marina, mise-à-l'eau

Liens internes

Liens externes

Parc sous marin du lac st-francois

Météo prévue sur ce site de plongée

Lockeed Lodestar - Information complémentaire sur Wikipedia

Video Archive de la préparation, le transport et la mise à l'eau du Lockheed


L'information contenue sur ce site s'adresse aux plongeurs certifiés et est délivrée à titre indicative. Aucune documentation ne remplace une formation délivrée par un moniteur accrédité.